Mercredi 18 août 2010 à 16:24

http://mamzelle-m0i.cowblog.fr/images/5/escalier.jpg
J'étais la, sur le quai de la gare. Voie G. Le regard rivé sur son visage. Il ne me regardait pas lui, il croyait que j'étais parti, simplement, en le laissant derrière moi. Non, j'étais là, la fumée de ma cigarette le rendait encore plus flou, encore plus lointain. Le sifflet a retentit derrière moi, a m'en faire sursauter. Pauvre imbécile. Il y a eu un bruit, et cette sensation comme si on me broyait l'estomac, et que l'on marchait sur mon coeur pour qu'il explose. Finalement, le train a bougé, dans un mouvement énorme, doucement, mais ça paraissait trop rapide. C'est a ce moment là qu'il a tourné la tête pour m'apercevoir. Un sourire. Un dernier, avant de s'en aller. Un baiser envolé. J'ai ravalé mes larmes, la ligne du train était trop loin.
Par AlainParent le Samedi 29 avril 2017 à 14:11
Je vous remercie pour cet article
 

Des mots qui s`enchainent au bout des doigts.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://mamzelle-m0i.cowblog.fr/trackback/3029445

 

<< Peut être, après. | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Comme avant. >>

Créer un podcast